Alban Muller : réduire les émissions de carbone de 50% d’ici 2030

Le fabricant de cosmétiques Alban Muller veut diviser par deux ses émissions de carbone d’ici 2030. Pour relever cet immense défi, Dametis a envoyé ses experts en mission sur site afin d’examiner et de définir les axes prioritaires d’intervention. En l’espace de 2 ans, Dametis a déjà permis à Alban Muller de de réduire de 82% sa consommation de gaz pour la production d’eau chaude sanitaire grâce à la récupération de chaleur sur ses groupes froid.

RÉSULTATS

Les résultats en chiffres

82%

de réduction de la consommation de gaz sur le périmètre de la production d’eau chaude sanitaire grâce à la récupération de chaleur sur les groupes froids, soit plus que l’objectif initial de 80%.

140 000 €

par an d’économies potentielles avec de simples réglages et zéro investissement. Le chiffre s’élève à 280 000 € avec des travaux légers et à 330 000 € avec des investissements plus importants.

180T C02

par an d’économies potentielles avec de simples réglages et zéro investissement. Le chiffre s’élève à 330 tonnes avec des travaux légers et à 410 tonnes avec des investissements plus importants.

CONTEXTE

Alban Muller, production de cosmétiques d’origine naturelle

Alban Muller fabrique des produits à base d’ingrédients naturels pour les industriels de la cosmétique et de la pharmaceutique.

Le laboratoire R&D et le site de production se trouvent à Fontenay-sur-Eure, au cœur de la Cosmetic Valley. C’est là que les équipes d’Alban Muller développent des solutions à base d’extraits de plantes et d’actifs testés afin de proposer des alternatives naturelles aux produits synthétiques.

Alban Muller en quelques chiffres

85

salariés sur le site

16M€

de chiffre d’affaires annuel pour l’usine

1978

Implanté à Fontenay-sur-Eure depuis près de 35 ans

2021

Intégration au groupe britannique Croda International

Le site se compose de 2 bâtiments

Bâtiment Pharmaceutique

Bâtiment dédié à la fabrication des produits pharmaceutiques et nutraceutiques à base d’extraits végétaux.

Bâtiment Cosmétique

C’est là où sont fabriqués les ingrédients cosmétiques d’origine naturelle et les produits de soins pour le visage, le corps et les cheveux

Un accompagnement dans la durée

PROBLÉMATIQUES / SOLUTIONS

De la récupération de chaleur

à la décarbonation

Prev Next

Remplacer les groupes froids et récupérer la chaleur fatale

Les groupes froids sont essentiels afin de réguler la température des machines et circuits de production. Ceux de l’usine Alban Muller avaient besoin d’être changés pour améliorer les performances énergétiques de l’usine.

Par ailleurs, les équipes d’Alban Muller avaient identifié une déperdition de chaleur importante. En effet, il n’y avait aucun système de récupération de chaleur fatale sur les groupes froids.

Alban Muller s’est fixé l’objectif de réduire de 80% les émissions de CO2 dues à la déperdition de chaleur.

Changement des groupes froids et récupération de chaleur
avec Dametis Project

Le site Alban Muller a fait appel à Dametis pour changer les groupes froids et pour mettre en place un système de récupération de chaleur plus efficace.

Les solutions apportées par Dametis ont permis de faire 81,92% d’économies en 2 ans sur la facture de gaz sur le périmètre de la production d’eau chaude sanitaire, soit plus que l’objectif 80%.

Prev Next

Multiples dérives qui diminuent la performance énergétique

Une fois les groupes froids remplacés et le système de
récupération de chaleur optimisé, comment éviter que des dérives énergétiques se reproduisent dans le futur ? C’est la deuxième problématique de l’usine Alban Muller.

Prévention de toute dérive future grâce à MyDametis

MyDametis permet de suivre la performance des groupes froids et la récupération de chaleur en temps réel.

Pour prévenir toute dérive future, le paramétrage d’alarmes permet l’envoi automatique d’alertes dès qu’une variable franchit un seuil donné.

Prev Next

Défi : réduire les émissions de carbone de 50% d’ici 2030

En mars 2021, Alban Muller a rejoint Croda International. Le groupe britannique de chimie et cosmétiques a fixé d’ambitieux objectifs de décarbonation au niveau de la production des usines.

En prenant comme point de référence les émissions de CO2 de 2018, Croda International a pour objectifs de réduire les émissions de 50% d’ici 2030 et de 100% d’ici 2050.

Ces objectifs concernent les émissions directes sur site telles que la consomamtion de gaz et les véhicules de la société (scope 1), ainsi que les émissions indirectes énergétiques, et notamment la consommation électrique (scope 2).

Optimiser les processus pour améliorer les performances avec Dametis Expertise

  1. Lors de la première visite, les experts Dametis ont effectué un audit énergétique, inventorié les équipements de l’usine et collecté un maximum de données relatives à la consommationde de gaz et d’électricité.
    Après avoir mesuré les écarts de performance entre les processus actuels de l’usine et leurs niveaux optimaux, ils ont proposé des axes d’amélioration pour réduire les émissions de CO2 zone par zone.
  2. Lors d’une deuxième visite sur site, les experts Dametis ont établi un plan de mesurage et défini les endroits où poser des capteurs pour améliorer les performances. Pour les zones où la collecte de données est insuffisante, ils ont défini les mesures supplémentaires à effectuer pour obtenir une analyse quantitative pertinente.
  3. Dametis Expertise a mis en place un plan d'action à partir d’une matrice de décision qui permet de choisir les axes prioritaires d’intervention selon le retour sur investissement potentiel et la difficulté de mise en application.
  4. Dametis propose un accompagnement énergétique sur le long terme avec suivi du plan d'action et réalisation d'études dédiées sur les points à fort potentiel de réduction énergétique identifiés lors de l'audit.

RÉSULTATS

Les résultats en chiffres

82%

de réduction de la consommation de gaz sur le périmètre de la production d’eau chaude sanitaire grâce à la récupération de chaleur sur les groupes froids, soit plus que l’objectif initial de 80%.

140 000 €

par an d’économies potentielles avec de simples réglages et zéro investissement. Le chiffre s’élève à 280 000 € avec des travaux légers et à 330 000 € avec des investissements plus importants.

180T C02

par an d’économies potentielles avec de simples réglages et zéro investissement. Le chiffre s’élève à 330 tonnes avec des travaux légers et à 410 tonnes avec des investissements plus importants.

Et votre transition environnementale,
on commence ?

Dametis accompagne les industriels comme vous dans leur transition
environnementale en maîtrisant leur consommation d’énergie, d’eau et de matière.
Réservez un appel avec un expert métier pour échanger sur les problématiques de
vos sites industriels.

Raphaël Barbier

Directeur Commercial

Cas clients

Découvrez aussi

Toshiba

Voir le cas client >

Agromousquetaires

Voir le cas client >

Danone

Voir le cas client >