Livre Blanc

Chapitre 1 : La data et l’expertise humaine, au coeur de votre stratégie de décarbonation

Publié le : 10 novembre 2022

La décarbonation de l’industrie apparaît aujourd’hui comme un enjeu majeur, à la fois pour des raisons économiques, géopolitiques, et environnementales. Rénovation énergétique, recours aux énergies renouvelables… quelles sont les actions à mettre en œuvre pour y parvenir ? Comment les industriels peuvent-ils se faire accompagner aujourd’hui ?
Pour vous aider dans cette transition, nous avons rédigé le Livre Blanc Dametis, en 3 chapitres, afin que vous obteniez les clés pour guider votre industrie vers le 4.0 !

La rédaction de ce Livre Blanc a été possible grâce aux experts Dametis :

Julian Aristizabal
Cofondateur, CEO

Jérémy Barrais
Responsable produit

Nicolas Duran
Cofondateur CTO

Sébastien Papouin
Directeur Technique

Cyril Quemeneur
Ingénieur Energie

A. Mémoire et intelligence environnementale

Si « le développement d’une pleine intelligence artificielle pourrait marquer la fin de l’espèce humaine » (Stephen Hawking, 2014), les logiciels intelligents peuvent, eux, marquer la fin du gaspillage énergétique dans l’industrie.
Par exemple, les données énergie qui entrent en jeu dans la fabrication d’un produit – du mascara aux automobiles en passant par les sachets de purée – dépassent largement les capacités de stockage et de traitement du cerveau humain.

Naturellement, les professionnels ont donc commencé par externaliser leur « mémoire énergie » dans des fichiers papiers et des tableaux Excel.
C’est le cas quand un opérateur relève les compteurs sur une fiche imprimée et la range dans un classeur, avant qu’éventuellement un collègue ne recopie, avec plus ou moins d’erreurs, ces données sur ordinateur.
Même phénomène de stockage externalisé quand divers logiciels somnolent dans un coin de l’usine, conservant sans rien en faire des données en tous genres, notamment énergétiques.

B. L’expertise environnementale dans un logiciel

Une plateforme collaborative de transition environnementale doit idéalement concentrer, entre les mains de chaque utilisateur, l’expertise humaine mondiale en matière d’efficacité environnementale industrielle. Pour cela, il doit être un véritable système expert.
« Un système expert est un outil informatique d’intelligence artificielle (I.A.), conçu pour simuler le savoir-faire d’un spécialiste, dans un domaine précis et bien délimité, grâce à l’exploitation d’un certain nombre de connaissances fournies explicitement par des experts du domaine. »

C. Des artisans 4.0 de la donnée environnementale.

Un logiciel doit d’abord collecter, secondes après secondes, une grande quantité de données, où qu’elles se trouvent : automates, ERP, MES, capteurs, capteurs virtuels avec algorithmie…
Et comme un ébéniste étudie son bois avant de le travailler – est-il robuste, irrégulier, noueux… ? -, un logiciel doit « comprendre » son matériau (la donnée) avant d’en faire quelque chose. La donnée est-elle erronée (dérive du capteur, erreur de paramétrage…) ou correcte ?

Pour obtenir les clés pour guider votre industrie vers le 4.0, cliquez sur le bouton ci-dessous, et nous vous enverrons le premier chapitre de notre Livre Blanc.