Décarbonation ou décarbonisation ? Quelle est la différence et quel terme privilégier ?

Travailler pour atteindre le zéro carbone, c’est aussi apprendre, et se retrouver face à de nouveaux termes tous les jours. Comprendre ces termes permet d’effectuer des actions plus pertinentes pour votre entreprise et plus efficaces. Du coup, vous avez lu décarbonation, mais aussi décarbonisation. L’un des deux est-il une erreur, ou sont-ils simplement deux mots aux significations distinctes ?

Décarbonation ou décarbonisation : techniquement synonymes

Tout d’abord, décarbonation et décarbonisation sont tous les deux corrects, bien que certains correcteurs orthographiques proposent encore (à tort, comme nous le verrons plus tard), de remplacer décarbonation par décarbonatation. En effet, ce mot est plus récent et n’a pas encore été ajouté à tous les correcteurs. Tout d’abord, si les deux termes existent, quelle est leur définition ?

Décarbonation ou décarbonisation : définition

La décarbonation est le fait de réduire les émissions en carbone. Ce terme peut être appliqué à l’échelle d’une entreprise, de l’industrie, ou d’un pays. Cela inclut :

  • Les mesures visant à réduire l’utilisation des hydrocarbures
  • La réduction des émissions de gaz à effet de serre, via la filtration et la transformation

Et la décarbonisation ? La définition est la même. Du coup, y a-t-il un intérêt à se demander s’il faut employer décarbonation ou décarbonisation ? En fonction des situations, l’emploi de “décarbonation” sera à privilégier, tandis que l’emploi de “décarbonisation” permettra d’éviter des malentendus.

Décarbonisation, terme issu de l’Anglais

Décarbonisation est le terme anglais, qui est entré dans le vocabulaire français, puis a été traduit par décarbonation. Institutionnellement, certains acteurs préconisent d’utiliser décarbonation plutôt que décarbonisation afin de privilégier la langue française à l’anglicisme. D’autres reconnaissent l’usage indifférent des deux expressions comme correct et légitime. L’Académie Française n’a pas tranché la question.


Si vous employez “décarbonation” en permanence en France, vous serez donc certain de toujours être “techniquement” correct. Cependant, attention aux malentendus quand vous échangez avec des collègues ou des prospects anglophones.

Décarbonation ou décarbonisation avec des anglophones ?

Décarbonisation à privilégier auprès d’interlocuteurs anglophones

Comme indiqué plus tôt, décarbonisation vient de l’anglais “decarbonisation”, aussi écrit “decarbonization” aux États-Unis. À l’international, la plupart des gens seront plus familiers avec le terme “décarbonisation”. 

Cependant, le terme décarbonation existe également en anglais, mais les deux mots ne signifient pas la même chose. Il s’agit d’un faux ami, et pas d’un mot transparent. C’est-à-dire qu’il est similaire, voire identique à un mot français mais qu’il a une signification différente. La traduction de “decarbonation” depuis l’anglais est “décarbonatation”. C’est pour cela qu’aujourd’hui, certains correcteurs orthographiques suggèrent, comme dit plus tôt, à tort, décarbonatation en correction de décarbonation.

image (20)

 

Exemple de correcteur orthographique qui préconise le remplacement de décarbonation par décarbonatation.

Définition de décarbonatation, traduction de “decarbonation” depuis l’anglais.

La décarbonatation est le fait de retirer des carbonates du sol ou de l’eau, pour les rendre moins calcaires. Ce mot n’a donc rien à voir avec décarbonation ou décarbonisation en français. Cependant, si vous employez le mot décarbonation auprès d’internautes anglophones, ils risquent de ne pas comprendre la signification de votre phrase. Ou, s’ils comprennent, ils risquent d’assumer que vous avez commis une erreur, affectant votre crédibilité.

Auprès d’anglophones, nous vous recommandons d’utiliser “décarbonisation”, ce qui vous assurera de toujours être compris.

Qu’est-ce qui est le plus recherché par les internautes : décarbonation ou décarbonisation ?

Il est intéressant de se renseigner sur le mot plébiscité par les français. En effet, la langue est un élément en constante évolution par la pratique, et il serait logique d’assumer que le mot le plus utilisé est le meilleur choix.

“Décarbonation” plus recherchée que “décarbonisation” depuis septembre 2020.

Les internautes recherchent davantage la décarbonation que la décarbonisation depuis septembre 2020, et cette tendance s’accentue depuis.

Sans titre

Courbe de comparaison des recherches sur “décarbonation” ou “décarbonisation” en France, ces 5 dernières années

Les deux termes étaient employés à égalité jusqu’en septembre 2020. Après cette date, une césure s’opère. Les français parlent de plus en plus de décarbonation. En effet, les projets se multiplient à cette date et se présentent comme des projets de décarbonation, plutôt que de décarbonisation. Pour comprendre cette évolution, il faut se pencher sur le projet “France Relance”, qui a lancé l’essor de la décarbonation en France.

Le projet “France Relance”, début du plebiscit de “décarbonation” plutôt que “décarbonisation”.

“France Relance” est un plan de relance de 100 Milliards d’Euros, axé sur “l’écologie, la compétitivité et la cohésion”. Dans le cadre de ce plan de relance, le 9 septembre 2020, le ministère de l’économie, des finances et de la relance lance un appel à projets pour la décarbonation de l’industrie dans le cadre de “France Relance.” Cet emploi du terme “décarbonation” dans un projet gouvernemental a à la fois permis de créer de l’engouement pour cette thématique et a permis au terme “décarbonation” de prendre l’ascendant sur le terme “décarbonisation”.

Employer “décarbonation” vous permettra donc d’avoir “raison” auprès de la plupart de vos interlocuteurs francophones.

En pratique, comment choisir entre décarbonation ou décarbonisation ?

Décarbonation est le mot créé en France, pour enrichir la langue. En l’employant, vous vous assurez du plus grand degré de “correction” et évitez d’utiliser un anglicisme. C’est également le terme employé par la majorité des français. De plus, il sera accepté dans tous les milieux exclusivement francophones. Cependant, en utilisant le terme décarbonisation, vous vous assurez d’être compris, même à l’international. Nous vous recommandons donc d’employer ce terme dans le cadre de vos communications pratiques, afin d’éviter tout malentendu.