Energie

Comment calculer et réduire l’empreinte carbone de votre entreprise ?

Publié le : 28 décembre 2022
Le CO2 est l’un des principaux éléments de la pollution de l’air. Dans une démarche écologique, calculer l’empreinte carbone de votre entreprise vous permettra d’évaluer votre production dudit gaz. Cela vous permettra à la fois de savoir comment vous vous situez, de provoquer des prises de conscience, et de découvrir des moyens d’action pour réduire votre empreinte carbone.

Définition de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone est le cumul de toutes les émissions de gaz à effet de serre qui peuvent être imputables à une entreprise, une entité ou un individu. Cela inclut donc à la fois les émissions effectuées directement par votre activité, comme la consommation de carburant, de plastique, et les consommations indirectes. Par exemple, les émissions de gaz causées par la production et le transport des matières premières que vous utilisez font partie de votre empreinte carbone. Afin de vous permettre de mesurer votre empreinte carbone de manière exhaustive, l’ADEME a défini une méthode connue sous le nom de bilan carbone.

Le bilan carbone pour calculer l’empreinte carbone de votre entreprise

Le bilan carbone est utilisé en France pour comptabiliser l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre d’une entreprise ou d’un individu. Nous verrons quelles sont les spécificités du bilan carbone, et comment vous pouvez le mettre en place en interne pour calculer votre empreinte carbone.

Qu’est-ce que le bilan carbone ?

Le bilan carbone est une méthode développée par l’ADEME, qu’elle définit comme “une évaluation de la quantité de gaz à effet de serre émise (ou captée) dans l’atmosphère sur une année par les activités d’une organisation ou d’un territoire”.

Le nom officiel du bilan carbone est le “bilan ges”, pour gaz à effet de serre. En effet, bien que le carbone fasse partie de la plupart des gaz à effet de serre, ce bilan permet d’évaluer l’ensemble de vos émissions, même sur des GES moins représentés.

Cette méthode instaure une manière unique pour toutes les entreprises d’ évaluer l’empreinte carbone. Cela permet :

  1. De se comparer objectivement au marché
  2. D’avoir un examen exhaustif pour trouver des axes d’amélioration
  3. De bénéficier d’un critère unique pour évaluer votre respect des normes légales

Le calcul de l’empreinte carbone pour se comparer objectivement au marché

L’État transmet régulièrement des chiffres clés à atteindre pour différentes industries en fonction de la production. La base de calcul unique qu’est le bilan carbone permet de constater où votre entreprise se situe sur la production de gaz à effet de serre. Si vous avez des améliorations à faire par rapport à vos concurrents, Dametis saura vous épauler dans ces actions.

Un examen exhaustif de votre empreinte carbone

Le bilan carbone est aussi l’assurance de ne pas oublier de source de production de carbone, ce qui vous donnerait l’impression de peu produire. Au contraire, vous pourrez découvrir que le choix de votre fournisseur ou le stockage de vos produits sont potentiellement des axes d’optimisation.

Un critère unique pour l’évaluation légale de l’empreinte carbone

Enfin, c’est l’assurance d’un traitement équitable aux yeux de la loi, notamment pour s’assurer d’avoir un critère unique d’évaluation pour la taxe carbone et pour les autres lois relatives aux gaz à effet de serre. C’est pour cela que toutes les entreprises de plus de 500 salariés ont l’obligation d’effectuer un bilan carbone annuel.

Comment mettre en place le bilan carbone pour calculer l’empreinte carbone ?

Le bilan carbone de votre entreprise peut être mis en place directement en interne. En effet, vous disposez de toutes les ressources nécessaires sur le site de l’Ademe. Leur site contient des ressources adaptées, que vous soyez une entreprise, une collectivité ou un établissement public. Cela nécessitera bien sûr beaucoup de temps, que ce soit pour lire la documentation, ou aller chercher les éléments nécessaires auprès de vos collègues et fournisseurs. C’est là que Dametis intervient. Grâce à nos logiciels, vous gagnerez en temps et en précision sur votre bilan carbone. Nos techniciens peuvent également mettre à profit leur expertise pour faire le bilan GES de votre entreprise et vous faire gagner en sérénité avec la certitude d’une empreinte carbone exacte.

Identifier des moyens pour réduire l’empreinte carbone de votre entreprise

Identifier des possibilités de réduction, anticiper l’avenir

Une fois votre empreinte carbone calculée, comment l’utiliser ? La première chose est d’évaluer quels sont vos pôles qui produisent le plus de gaz à effet de serre, et de vérifier si :

  • C’est plus que vous n’aviez anticipé
  • L’attribution de la part d’empreinte carbone vous semble logique
  • Vous pouvez gagner sur certains d’entre eux

En effet, dans une usine de production, vous pourrez estimer que votre principale source de GES sera l’utilisation des machines de l’Usine. Dans certains cas, une solution de maintenance plus performante, ou, dans d’autres cas, la modernisation de votre installation vous permettra d’améliorer votre efficacité énergétique. L’efficacité énergétique peut être le maintien de votre production en diminuant votre consommation ou l’augmentation de votre production à consommation égale. L’État offre notamment des aides pour faciliter les travaux écologiques des entreprises.

Si la production d’un pôle vous surprend, il sera nécessaire de comprendre la raison de sa place dans votre bilan GES, et, le cas échéant, de trouver des alternatives.

Par exemple, si le local de stockage dans lequel vous allez chercher des matières premières dix fois par jour se trouve à 15 km de votre entreprise, les trajets vont impacter votre bilan carbone. Peut-être sera-t-il plus profitable d’investir dans un local à proximité de votre lieu de production pour tout ou une partie de vos matières premières.

Les experts Dametis vous accompagnent, sur des cas simples, comme des cas plus complexes d’optimisation.

Mettre en place des mesures de compensation carbone

Enfin, il existe des mesures de compensation carbone, qui vont retirer du carbone de la nature, ou permettre à d’autres de moins en produire. Ce carbone est soustrait lors du calcul de votre empreinte carbone. Ces mesures incluent notamment la reforestation, l’installation de panneaux solaires destinés à un usage externe à l’entreprise, ou le soutien d’autres projets environnementaux.